lundi 6 mai 2013

PINOCHET N’A PAS TUÉ NERUDA (QUOIQUE…)

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

L’AVOCAT EDUARDO CONTRERAS.  « LE CANCER DE NERUDA ÉTAIT DÉJÀ CONNU, ÇA N’EMPÊCHE PAS UN POSSIBLE ASSASSINAT. IL FAUT ATTENDRE LE RÉSULTAT DES ANALYSES TOXICOLOGIQUES, RÉALISÉES AUX ETATS-UNIS.» 
Les premiers résultats ont été rendus publics cette semaine : le poète souffrait bien d’un cancer de la prostate avec métastases. 

L’avocat qui a présenté la plainte, Eduardo Contreras, met en garde contre des conclusions trop hâtives : «Le cancer de Neruda était déjà connu, ça n’empêche pas un possible assassinat. Il faut attendre le résultat des analyses toxicologiques, réalisées aux Etats-Unis.» 

Selon son chauffeur, Neruda était sur le point de s’exiler au Mexique, ce que les militaires auraient voulu empêcher. Autre mystère : le médecin qui a veillé sur les derniers jours du poète n’a jamais été identifié.