mardi 31 mars 2015

« ENFANTS CACHÉS DU GÉNÉRAL PINOCHET»

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


PRÉSIDENTS DE GOUVERNEMENTS PROGRESSISTES D'AMÉRIQUE LATINE.  ILLUSTRATION PÁGINA SIETE..
Après de longues années de régimes autoritaires, l'Amérique latine a paru choisir définitivement la voie de la démocratie. Mais, avec des résultats sociaux catastrophiques, une démocratie placée sous la coupe du marché.

De sorte que, pendant toute la décennie quatre-vingt-dix, une question s'est posée : que se passera-t-il le jour où un gouvernement élu, considérant dévastateurs les effets d'un modèle présenté comme universel, remettra en cause les dogmes économiques du moment ? On connaît désormais la réponse - ou on devrait.

Alors qu'une vague de chefs d'État de gauche ou de centre gauche est arrivée au pouvoir depuis 1998, les golpes, putsch et autres tentatives de déstabilisation, parfois mis en échec, parfois réussis, ont affecté le Venezuela (2002), Haïti (2004), le Honduras (2009), la Bolivie (2010), l'Equateur (2011) et le Paraguay (2012).
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Toutefois, les techniques ont évolué. Les secteurs conservateurs ayant appris que, face à l'opinion internationale, les méthodes sanglantes se révèlent contre-productives, les recettes aussi astucieuses que sophistiquées employées permettent à ces sinistres opérations de ne plus être qualifiées de... coups d'État.

En quoi ces déstabilisations nous concernent-elles ? En 1973, l'Europe en général et la France en particulier exprimaient leur solidarité avec le Chili de Salvador Allende ; aujourd'hui, elles se montrent indifférentes, quand elles n'appuient pas implicitement les putschistes. Pourquoi ?

Quels sont les acteurs de cette mutation ? Et s'ils obligeaient à se poser une question dérangeante : que se passerait-il, chez nous, si la gauche - une gauche de rupture - arrivait au pouvoir démocratiquement ?


***
MAURICE LEMOINE sera l'invité exceptionnel des Cafés Hyper-Républicains ! CAFE N°37 - SAMEDI 23 MAI 2015 - PARIS pl. de la Bastille « Amérique Latine : Coups d’État modernes et autres tentatives de déstabilisation »
Invité exceptionnel : M. Maurice LEMOINE, journaliste et ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique.