vendredi 11 décembre 2015

ARGENTINE. L’AU-REVOIR DE CRISTINA KIRCHNER

Vêtue de blanc, Cristina Kirchner a ironisé sur le fait qu’elle n’avait pas beaucoup de temps pour parler car, à minuit, elle allait se transformer “en citrouille”. En effet, le va-et-vient autour de la passation de pouvoir prévue pour le 10 décembre s’est conclu par une décision de justice obligeant la présidente sortante à finir son mandat le 9 décembre à minuit, tandis que son successeur Mauricio Macri prendra ses fonctions le 10 décembre à midi. 

Après avoir bataillé pour changer le protocole qui l’oblige à donner les attributs présidentiels au nouveau président dans la Casa Rosada, le siège présidentiel, et non pas au Congrès, Cristina Kirchner a confirmé qu’elle ne serait pas présente à la cérémonie. Elle sera remplacée par le président du Sénat, qui sera en charge du pays de minuit à midi.