mercredi 9 décembre 2015

CHILI: ÉCHOUAGE MASSIF DE BALEINES EN PATAGONIE

Or, c'est un mystère, c'est une espèce qui généralement ne vit pas regroupée, alors pourquoi certaines rives de fjords sont-elle jonchées de squelettes de ce type d'animal ? Et vu qu'il y a beaucoup d'endroits où ils ne peuvent accéder, les scientifiques n'écartent pas la possibilité d'autres découvertes aussi macabres. Mais l'affaire dure depuis cinq mois et les associations de défense des animaux accusent déjà les scientifiques de masquer leurs travaux par peur d'un scandale écologique.

Il ne s'agit pas d'un massacre dû aux chasseurs

Pour eux, il y aurait un taux de toxines beaucoup trop important dans cette région du Chili. La Patagonie, au sud du pays, est redoutée par les navigateurs du monde entier ; c'est un bout de terre et de mer reculé très froid, fouetté par des vents violents. La mer aussi y est déchaînée, ce qui complique le travail des sauveteurs. Malgré les soupçons, personne pour l'instant ne connait la cause de la mort de ces baleines. Une seule hypothèse est écartée, celle d'un massacre de chasseurs humains. Aucune de ces baleines ne porte de traces de coups ou de balles.

D'après certains vétérinaires, il pourrait s'agir d'un virus appelé « marée rouge » ou alors d'un tout autre genre de maladie, un mal connu ou inconnu. Les analyses le diront, elles sont en cours, et seront publiées dans le prochain numéro de la revue américaine National Geographic.