jeudi 19 mai 2016

« À VOIX NUE » AVEC RAOUL RUIZ 1/5

[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

« À VOIX NUE » AVEC RAOUL RUIZ 1/5 LE 18/05/2005 SUR FRANCE CULTURE.   
DURÉE : 00:27:27
RAOUL RUIZ : « LE CHILI PENDANT DES SIÈCLESÉTAIT OUVERT À L'ÉTRANGER PENDANT TROIS MOIS PAR AN »
Dans le premier épisode de la série « À voix nue » diffusée en 2001, le réalisateur chilien Raoul Ruiz revient sur sa jeunesse, sur les souvenirs de son pays natal, ses premiers pas cinématographiques et son départ en exil. Dans ce premier volet de la série « À voix nue » de 2001, le réalisateur chilien Raoul Ruiz se rappelle ses études de droit et de théologie. Il se projette aussi plus loin dans son enfance faite de cinéma et de lecture, « il faut s'imaginer un monde sans télévision, c'est pas si évident ». Il se souvient avec nostalgie de l'école chilienne où les professeurs étaient grands amateurs de digressions, une habitude qu'il compare avec la France, «un pays qui privilégie la structure de la pensée ». Il raconte avoir commencé par écrire des pièces de théâtre à 19 ans grâce à une bourse littéraire et c'est à partir de l'une de ses pièces qu'il réalisa son premier moyen métrage. Il comprit alors qu'il manquait de technique cinématographique et il s'inscrivit dans une école de cinéma.
Il y a toujours une mélancolie qui empêche d'agir, à l'opposé de la mélancolie portugaise qui pousse à l'action... Donc c'est un pays où pour faire quoique se soit, on dit qu'il faut être un héros.
  • « À voix nue » avec Raoul Ruiz 1/5
  • Première diffusion le 14/05/2001
  • Producteur : Thierry Jousse
  • Réalisation : Pierrette Perrono
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France