vendredi 23 juin 2017

CHILI: MME BACHELET DEMANDE PARDON AUX INDIENS MAPUCHES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO JOURNAL LA TERCERA


(Belga) La présidente du Chili Michelle Bachelet a demandé vendredi pardon pour les « erreurs et horreurs » commises contre les Mapuches, plus grande ethnie indigène du pays, qui ont souffert de discrimination et réclament la restitution de terres. 

PHOTO ALEX IBAÑEZ
«Nous avons échoué comme pays, c'est pourquoi je veux demander pardon au peuple Mapuche pour les horreurs et erreurs commises ou tolérées dans notre relation avec eux et leurs communautés », a déclaré la dirigeante socialiste en présentant un plan de soutien à la région de l'Araucanie (sud), où sont concentrés les Mapuches.

Premiers habitants du sud du Chili et d'une partie de l'Argentine, les Mapuches - « gens de la terre » dans leur langue - sont environ 700.000, sur une population chilienne de 17 millions d'habitants. 

PHOTO JOURNAL LA TERCERA
Ils réclament la restitution de terres « ancestrales » prises par l'État à la fin du 19ème siècle et leurs actions parfois violentes ont conduit leurs dirigeants en prison. "« Il est évident que depuis la formation de notre République, l'identité, la culture, le territoire et les moyens de vie du peuple Mapuche n'ont pas été préservés comme il le fallait », a estimé Mme Bachelet, ajoutant que « ce peuple a été rendu invisible et ses communautés dépréciées et discriminées ». Le plan gouvernemental inclut la création d'un ministère des Peuples indigènes, d'un Conseil des peuples indigènes, officialise l'usage du mapudungun, la langue Mapuche, dans l'Araucanie et crée le jour national des peuples indigènes, le 24 juin. 

Un comité interministériel analysera par ailleurs le registre des terres et eaux indigènes pour aborder la question de la restitution de territoires Mapuches. Mme Bachelet a rappelé qu'au cours des 25 dernières années, près de 230.000 hectares de terres indigènes ont été achetés, subventionnés ou régularisés en faveur des Mapuches, qui possédaient une grande partie du territoire chilien jusqu'à l'arrivée des conquistadores espagnols. (Belga)