samedi 24 juin 2017

EN SALLE. JULIA LÜBBERT, NOUVELLE ÉTOILE DU CINÉMA CHILIEN


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CAPTURE D’ÉCRAN DU FILM « RARA »

Actuellement à l’affiche en France, le film chilien Rara [ «Bizarre»], réalisé par Pepa San Martín, relate les difficultés d’une adolescente confrontée aux tabous de la société vis-à-vis de sa famille. Dans le rôle principal, la jeune Julia Lübbert a fortement impressionné les critiques. 
« La protagoniste de Rara, le film de Pepa San Martín, est la jeune révélation du cinéma chilien, titrait le quotidien chilien El Mercurio lors de la sortie du film au Chili à l’automne 2016.

Julia Lübbert a 15 ans aujourd’hui ; elle en avait 13 pendant le tournage de cette fiction, où son personnage est confronté aux préjugés de la société chilienne à l’égard de sa famille et du couple que forme désormais sa mère, divorcée, avec une femme. Dans le film, la jeune Sara de 13 ans, à l’aube de ses premiers émois amoureux, un peu rondelette, un peu gauche, un peu abrupte, rassemble un cocktail explosif de sentiments, de la colère à la sagesse, du rejet à la tendresse, de la crânerie à la faiblesse. “Julia est impressionnante de naturel”, confie à El Mercurio l’actrice Roxana Naranjo, qui a aidé les deux fillettes à préparer leur rôle – celui de Sara et de sa petite sœur, Catalina – pour le film.

Julia Lübbert a grandi dans un univers de cinéma et de théâtre : son père, Orlando Lübbert, est réalisateur, et l’a fait tourner à l’âge de 8 ans dans l’un de ses films ; sa mère, Iria Retuerto, anthropologue, est également auteure de théâtre.

Dans une interview au quotidien El Mostrador, elle s’avoue très surprise de “cette folie qu’a été le succès du film”, et des récompenses reçues dans plusieurs festivals, notamment à la Berlinale (à Berlin) en février 2016 où Rara a obtenu le prix du jury Generation Kplus, décerné par de jeunes jurés.

“Tout l’intérêt de ce film est de montrer la situation du point de vue familial, dans les yeux de la jeune fille plutôt que vu de l’extérieur, confie Julia au journal. De ce fait, il n’y a pas de bons et de méchants dans cette histoire.”

Malgré cette médiatisation, la lycéenne Julia Lübbert n’anticipe pas sur son avenir, même si elle reconnaît rêver de continuer à tourner. Avant d’ajouter que peut-être, finalement, elle pourrait embrasser une carrière “dans le social”. De ce point de vue, Julia Lübbert a bien 15 ans, et tout son temps.


Sabine Grandadam

SUR LE MÊME SUJET :