lundi 25 février 2013

ÉTATS-UNIS, DOCUMENTS DÉCLASSIFIÉS : PINOCHET VOULAIT RÉSISTER À SA DÉFAITE AUX URNES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
COUVERTURE DU LIVRE LE DOSSIER  PINOCHET : DOCUMENTS DÉCLASSIFIÉS, «THE PINOCHET FILE: A DECLASSIFIED DOSSIER ON ATROCITY AND ACCOUNTABILITY »

Selon les documents, Pinochet était furieux après avoir pris connaissance des résultats du vote.

Dans une dernière tentative de conserver le pouvoir, l'homme fort du pays, qui s'est déjà comparé aux plus grands empereurs de Rome, a demandé aux membres de la junte militaire de le rencontrer dans son bureau du palais présidentiel.

Le dictateur avait préparé un document à faire signer par les autres généraux, et «a parlé d'utiliser des pouvoirs extraordinaires pour que les forces armées s'emparent de la capitale», mentionne un rapport du département de la Défense.

Mais même les plus proches alliés de Pinochet ont dit non.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
LE FILM «NO» EST EN NOMINATION POUR L'OSCAR DU MEILLEUR FILM ÉTRANGER. PHOTO EFE
Perdant toute capacité de renverser le plébiscite, Pinochet a accepté la défaite.

Les événements ayant mené à cette décision sont présentés dans «No», qui est en nomination pour l'Oscar du meilleur film étranger. Le film chilien est basé sur la campagne de publicité qui a aidé à renverser Pinochet et à ramener le Chili sur la voie de la démocratie.

Le général a dirigé le Chili de 1973 à 1990. Il est mort en résidence surveillée, sans même être jugé, malgré des accusations de s'être illégalement enrichi et d'avoir commis des violations des droits de la personne.