mercredi 6 avril 2016

INAUGURATION DU MÉMORIAL EN SOUVENIR DES VICTIMES LA «BRIGADE LAUTARO» AU CHILI


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]



INAUGURATION DU MÉMORIAL EN SOUVENIR
DES VICTIMES LA «BRIGADE LAUTARO» AU CHILI
PHOTO SEBASTIÁN RODRÍGUEZ



La «Brigade Lautaro» fut une unité d'extermination appartenant à la Direction d'Intelligence Nationale (DINA), commandée par Manuel Contreras et sous les ordres directs d'Augusto Pinochet, son siège fut le quartier Simón Bolívar dans la commune de La Reina, dans le secteur nord-est de la ville de Santiago.
La caserne Simón Bolívar hébergeait la «Brigade Lautaro» et le «Groupe Dauphin», de la DINA, chargés de la répression des communistes et de l’élimination des militants capturés, après des interrogatoires et des cruelles tortures. Des détails du fonctionnement et des responsabilités au sein de cet appareil de terreur ont été dévoilés dans «La danse des Corbeaux», livre de Javier Rebolledo tiré des révélations de Jorgelino Vergara paru l’année 2012.

La cérémonie fut un acte symbolique de réparation pour les victimes de la « Brigade Lautaro » et leurs parents.

À cette occasion, la Présidente de la république a souligné que les personnes qui ont été torturées et assassinées dans cette enceinte « résistaient à la dictature depuis la politique et la société.».

« Ceux qui ont laissé leur vie dans ce centre d'extermination [...] ont laissé une trace de dignité et de courage », a remarqué la Présidente.









Ñ



DISCOURS DE LORENA PIZARRO, PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION DES FAMILLES DE DÉTENUS DISPARUS DU CHILI.