lundi 4 mars 2013

CHILI: INTERDICTION TOTALE DE FUMER DANS LES BARS ET RESTAURANTS


La nouvelle loi interdit également l'adjonction dans les cigarettes d'additifs générant l'addiction, limite la publicité télévisuelle pour le tabac et prévoit de développer des actions d'information autour des risques engendrés par le tabagisme.

Il est également désormais imposé aux compagnies cigarettières d'adresser chaque année un rapport au ministre de la Santé sur les dons qu'elles ont effectués.

"Sachant qu'il y a des personnes pour et des personnes contre, en tant que président du Chili, je n'ai jamais eu autant la conviction que nous faisons ce qu'il faut", a déclaré le président Sebastian Piñera au cours d'une cérémonie à l'occasion de l'entrée en vigueur du texte.

Selon le président, la loi a trois objectifs: "Protéger les non-fumeurs, (protéger) les enfants en évitant la publicité aux horaires (où ils se trouvent devant la télévision) et informer les fumeurs pour qu'ils voient les dommages qu'ils provoquent".

Les principaux opposants au texte sont les cafetiers et restaurateurs, qui craignent une baisse de fréquentation, ce que contestent des experts. Ainsi, Lidia Amarales, de la Fondation Chili sans tabac, a assuré que "ni les études nationales ni les observations internationales ne démontrent pas que ce type de lois affecte négativement l'affluence du public".

Le dernier atlas mondial du tabac, rédigé par la Fondation mondiale du poumon et la Société américaine contre le cancer, a révélé par ailleurs que 39,9% des jeunes Chiliennes âgées de 13 à 15 ans fumaient régulièrement, un record mondial en 2012.