jeudi 27 août 2015

FRÉDÉRIC CHAMBERT QUITTE TOULOUSE POUR SANTIAGO DU CHILI

FRÉDÉRIC CHAMBERT 

En poste à Toulouse depuis la rentrée 2009, il quittera ses fonctions à la fin de la saison 2015-2016 pour rejoindre le prestigieux opéra d’Amérique Latine, et ce pour une durée de 6 ans renouvelable. « C’est une entreprise exaltante » confie-t-il.

Sélectionné entre 38 candidats – parmi lesquels le chef d’orchestre chilien Maximiano Valdès et l’argentin Marcelo Lombardero – il remplacera Andres Rodriguez qui a dirigé la scène artistique durant plus de trois décennies.

Très attaché à la culture espagnole – il parle espagnol et a traduit plusieurs ouvrages de l’écrivain uruguayen Horacio Quiroga - Frédéric Chambert s’enthousiasme déjà de pouvoir rejoindre une des plus grandes institutions culturelles du Chili : « C’est une autre carrière qui s’ouvre à moi (…) C’est une opportunité professionnelle unique d’exercer mes compétence dans le cadre d’un projet de grande envergure »  poursuit-il.

Jusqu’à présent aucun remplaçant n’a été désigné pour lui succéder à Toulouse.

Originaire d’Aix-en-Provence, Frédéric Chambert a contribué à  élargir le répertoire lyrique du Théâtre du capitole de Toulouse, en programmant notamment des créations comme « L’air du dire » du compositeur toulousain Pierre Jodlowski et Written on skin de George Benjamin. Certaines représentations comme Rienzi de Wagner ou West Side Story ont également été des événements de grande envergure dont le il garde un souvenir marquant.