mardi 13 mai 2008

HOMMAGE À TATIANA FARIÑA

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Tatiana Fariña
Tatiana était la fille de Maria Concha et de Raúl Fariña: Elle avait quatre frères et sœurs: Roxana, Raúl, Victoria et Benicia.

En 1984, la même année que son frère Raúl a été arrêté, Tatiana est entrée à l’Université pour suivre des études de sociologie.

Quelques jours avant le 14 mai 1985, elle avait informé ses camarades qu’elle avait des problèmes de sécurité, elle se savait suivie par la police secrète.
Ses parents ont voyagé à Santiago depuis la ville de Chiguayante après avoir été informés de sa disparition.

Un peu plus tard, ils ont appris l'explosion à la Municipalité de Lo Prado, où sont mortes la fonctionnaire Susana Sanchez Espinoza et une personne non identifiée. Le corps de Tatiana se retrouve aussi parmi les victimes.

Ses camarades étudiants ont exigé la nomination d’un Ministre en Visite (juge civil chargé de centraliser l’investigation) pour savoir ce qui s’est réellement passé avec la jeune fille.

La Cour a nommé le juge Humberto Espejo qui, après avoir appelé à déclarer beaucoup de personnes et sollicité l’expertise du professeur d'odontologie légale Luis Ciocca, a conclu qu’il s’agissait bien de Tatiana Fariña, et il a reporté le procès temporairement.

L’année 1991, un ex-agent de la CNI (police secrète de Pinochet) a affirmé que Tatiana a été arrêtée et qu'ils l'ont tuée avec une bombe pour la faire passer pour le terroriste (comme en 1984 c’était déjà arrivé ' avec Marie Loreto Castillo). Un enregistrement est arrivé à la famille avec ce récit, mais la Commission Rettig (Commission nationale Vérité et réconciliation) n'a pas pu se former une conviction sur les faits.

Un ex-membre du FPMR (Front Patriotique Manuel Rodriguez) Ricardo Palma, déclare que la jeune fille est décédée après avoir retardé le mécanisme d'horloge d'un explosive qu’elle allait installer.

La famille n’accepte pas cette version des faits et attend encore que toute la lumière soit faite sur le décès de Tatiana.

"Tatiana est morte à 10 heures du matin et l'explosion a eu lieu à 12 heures. Sa carte d'identité et un doigt, ont été trouvés un mois plus tard, dans les locaux de la Municipalité. Le corps a été levé par les agents de la CNI, sans présence ni ordre d'un juge", souligne sa sœur Victoria.