mardi 20 décembre 2011

CANNIBALISME COSMIQUE EN VUE AU COEUR DE LA VOIE LACTÉE

[1] LE TROU NOIR SITUÉ AU CENTRE DE LA VOIE LACTÉE A ÉTÉ BAPTISÉ SGR A* (LIRE SAGITTARIUS A ÉTOILE). IL S'AGIT DU TROU NOIR SUPERMASSIF LE PLUS PROCHE DE LA TERRE, ET DONC LE MEILLEUR OBJET POUR MENER UNE ÉTUDE APPROFONDIE DES TROUS NOIRS. 
C'EST DANS LE CADRE D'UN PROGRAMME DE 20 ANS S'APPUYANT SUR LES TÉLESCOPES DE L'ESO ET DÉDIÉ AU SUIVI DU MOUVEMENT D'ÉTOILES AUTOUR DU TROU NOIR SUPERMASSIF SITUÉ AU CENTRE DE NOTRE GALAXIE (ESO0846) [1], QU'UNE ÉQUIPE D'ASTRONOMES DIRIGÉE PAR REINHARD GENZEL DE L'INSTITUT MAX PLANCK DÉDIÉ À LA PHYSIQUE EXTRATERRRESTRE (MPE), À GARCHING EN ALLEMAGNE, A DÉCOUVERT UN NOUVEL OBJET S'APPROCHANT RAPIDEMENT DU TROU NOIR EN QUESTION. 
C'est à partir du Very Large Telescope européen, installé au Chili, que les chercheurs ont observé un phénomène prévu par la théorie mais jamais observé. La masse du nuage, composé essentiellement d'hydrogène et d'hélium, est d'environ trois fois celle de la Terre. Celle du trou noir est de l'ordre de 4,3 millions de masses solaires. Son attraction gravitationnelle est donc considérable. Au cours de ce phénomène d'absorption, des rayons X seront émis et les chercheurs comptent sur le satellite Chandra X pour surveiller l'opération dès l'an prochain. Le trou noir est situé à environ 27.000 années-lumière de la Terre. Les scientifiques estiment que toutes les galaxies possèdent en leur centre un objet supermassif de ce type. Ces travaux sont parus dans la revue « Nature ».