mardi 20 décembre 2011

CHILI : UNE SIAMOISE SÉPARÉE EST MORTE

La séparation des deux soeurs avait été réalisée lors d'une opération de 20 heures vendredi, mobilisant près de 100 personnes. Elle avait été décrite comme la plus complexe jamais réalisée au Chili, impliquant des séparations de maints organes au niveau du thorax et de l'admomen, dont le foie, les intestins, le colon. Les médecins avaient averti que les 48 à 72 heures suivant l'opération seraient critiques pour la récupération des multiples organes séparés.

La soeur survivante, Maria Paz, était dimanche soir en condition stable dans l'unité de soins intensifs, et avait récupéré de complications rénales du début du week-end, selon le Dr. Artaza. "Nous espérons réellement qu'en dépit de son état grave, Maria Paz va aller de l'avant", a déclaré le directeur de la clinique.