vendredi 14 juin 2013

CHILI: VIOLENCES ET MANIFESTATIONS MASSIVES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

M. VÍCTOR PÉREZ VERA : "DES MEMBRES DES FORCES SPÉCIALES CHILIENNES SONT INTERVENUS ET VIOLÉE L'AUTONOMIE UNIVERSITAIRE". L'ACADÉMICIEN A ACCUSÉ LES CARABINIERS  D'AVOIR "ENVAHI" L'ENCEINTE UNIVERSITAIRE, OÙ ILS ONT AUSSI FRAPPÉ LES ÉTUDIANTS; ET A SOUTENU QU'AVEC CETTE ACTION "UNE TRADITION A ÉTÉ CASSÉ".

Les incidents ont éclaté, dans le centre de la capitale chilienne, lorsqu'un groupe de manifestants encagoulés a quitté le cortège pour lancer des pierres et des cocktails Molotov en direction des policiers.

Les étudiants chiliens ont réalisé près d'une centaine de manifestations pour demander au gouvernement de Sebastian Piñera (premier président de droite depuis la fin de la dictature en 1990) une réforme du système éducatif, cher et inefficace, selon eux. 

Ils ont également repris ces dernières semaines les occupations d'établissements scolaires et universitaires pour obtenir une réforme du secteur. 

Le gouvernement chilien a présenté plusieurs projets de loi à destination du système universitaire, prévoyant notamment de diminuer le coût des crédits contractés par les étudiants pour financer leurs études, mais sans parvenir à calmer la fronde. 

La gratuité des études fait d'ores et déjà partie du programme électoral de l'ex-présidente socialiste Michelle Bachelet, candidate à la présidentielle du 17 novembre prochain et favorite dans les sondages. 

Elle propose, si elle est élue, de lancer une réforme instaurant la gratuité des études universitaires d'ici à six ans