samedi 13 décembre 2008

Madonna s’est fait un ami au Chili

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


Photos: Cristian Soto

Un succès populaire qui n’est pas du goût de tout le monde puisque la venue de la chanteuse a été violemment critiquée par l’ancien Cardinal Jorge Medina Estévez lors d’une messe en hommage au défunt dictateur Augusto Pinochet, responsable de la mort de plus de 3 000 opposants entre1973 et 1990.

“Cette femme vient dans notre pays avec une attitude sans gêne. Elle provoque un enthousiasme délirant, un enthousiasme pour la luxure et les pensées les plus impures”, s’est emporté le religieux devant ses fidèles, rapporte l’Associated Press.

Le Chilien Jorge Arturo Medina Estévez, a annoncé au monde le nom de l'élu avec la formule rituelle : "Annuntio vobis gaudium magnun : Habemus Papam"



Une récidiviste

Jorge Medina Estévez, 82 ans, n’est pas n’importe qui puisque c’est lui qui avait annoncé l’élection du pape Benoît XVI le 19 avril 2005, depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre. Madonna, de son côté, n’en est pas à une provocation près avec les autorités religieuses. En septembre dernier, elle avait dédicacé sa chanson “Like a Prayer” au pape Benoît XVI, lors d’un concert au stade olympique de Rome. En 2006, la star avait déjà provoqué l’ire des responsables du Vatican en mettant en scène une fausse crucifixion sur scène lors d’un concert dans la capitale italienne.