jeudi 26 avril 2012

DÉCEPTION À L'OUVERTURE D'UN TESTAMENT DE PINOCHET

ALVARO QUINTANILLA, REPRÉSENTANT D'UNE AGENCE GOUVERNEMENTALE INDÉPENDANTE CHARGÉE DE PROTÉGER LES INTÉRÊTS DE L'ETAT. PHOTO EFE
Alvaro Quintanilla, représentant d'une agence gouvernementale indépendante chargée de protéger les intérêts de l'Etat, a déclaré aux journalistes que le document ne mentionnait qu'un changement d'exécuteur testamentaire. 
Il compte donc demander à la justice d'autoriser l'ouverture d'un autre testament, antérieur, rédigé par Augusto Pinochet en 2000, pour tenter de récupérer une partie de la fortune présumée, a-t-il expliqué. AP