lundi 22 avril 2013

CHILI : LA JUSTICE DÉBOUTE BARRICK GOLD AU SUJET DE LA MINE D'OR PASCUA LAMA

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

« NON À PASCUA-LAMA, PILLAGE ENVIRONNEMENTAL » 
 Le groupe minier canadien estimait dans sa demande que la décision de suspendre le projet relèverait plus de la Superintendance de l'Environnement (SMA) et ne devrait pas intervenir à la suite d'une injonction de la Cour de Copiapó.

Les travaux gelés portent sur les opérations de déblaiement et de creusement de l'énorme fosse qui abritera la mine de Pascua Lama.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
« NON À PASCUA-LAMA, PILLAGE ENVIRONNEMENTAL » 
Celle-ci renfermerait des réserves de 17,9 millions d'onces d'or selon Barrick Gold. Elle se situe près de glaciers à 5.000 m d'altitude, à cheval sur les régions de San Juan en Argentine (30%) et d'Atacama au Chili (70%), dans le nord des deux pays.

De nombreux groupes écologistes et des communautés locales craignent que ce projet n'affecte l'eau des glaciers de la zone.

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

« NON À PASCUA-LAMA » 
Barrick prévoyait de commencer la production à partir du second semestre 2014 à raison de 800.000 à 850.000 onces d'or par an et 35 millions d'onces d'argent, durant les cinq premières années.