mercredi 3 octobre 2018

CHILI : « JOURNÉE NATIONALE CONTRE LE RACISME » INSTAURÉE À LA MÉMOIRE DE L’HAÏTIENNE JOANE FLORVIL


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

 PREMIER ANNIVERSAIRE DU DÉCÈS DE L’HAÏTIENNE JOANE FLORVIL
Une « Journée nationale contre le racisme » au Chili a été instaurée par une centaine d’organisations pour commémorer le premier anniversaire du décès de l’haïtienne Joane Florvil
Rezo Nòdwès – L`actu à chaud ! 
 PREMIER ANNIVERSAIRE DU DÉCÈS 
DE L’HAÏTIENNE JOANE FLORVIL
Le dimanche 30 septembre dernier, des organisations ont organisé une marche contre le racisme, en commémoration du premier anniversaire de la mort de la jeune haïtienne, Joane Florvil, décédée un mois après son arrestation sous l’accusation d’avoir abandonné sa fille âgée de deux mois au bureau de la protection des droits (OPD) de la commune de Lo Prado.

L’incident ayant débouché sur la mort de Joane Florvil, selon les organisations de défense de droits humains, a mis en évidence la discrimination culturelle et institutionnelle que vivent quotidiennement les étrangers dans le pays andin.

 PREMIER ANNIVERSAIRE DU DÉCÈS DE L’HAÏTIENNE JOANE FLORVIL
À l’occasion de cette marche dont la devise était « Dignité, justice et humanité pour tous. Assez de silence, d’indifférence et d’indolence », le porte-parole du Mouvement Acción Migrante a affirmé que le 30 septembre est désormais instauré comme « Jour National Contre le Racisme » au Chili.

« Nous devons instaurer ce jour comme une lutte constante de toute la société, pas seulement des migrants. Il est urgent de faire pression pour une société inclusive, consacrant les droits de l’homme  » , a déclaré Eduardo Cardoza.

Tout en réclamant justice pour Joane Florvil, ils ont demandé au gouvernement du président Sebastian Pinera de mettre en place une politique de migration axée sur les droits et la fin des expulsions massives.