lundi 9 mai 2016

SOURCES ET ARCHIVES AUDIOVISUELLES DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE : LE CAS CHILIEN

POCHETTES DE DISQUES VINYLES SUR LE CHILI

Musiciens en exil ou compositeurs et chanteurs non chiliens, ils ont chacun à leur manière nourri une industrie musicale qui s’est peu à peu développée au cours des années 1970 et 1980.

De l’écriture musicale à l’organisation de concerts en passant par l’édition de disques, cette nouvelle séance du séminaire souhaite revenir sur la multiplicité des acteurs et des vecteurs qui ont contribué au succès de cette production musicale, au rythme de nombreuses circulations transnationales. Il s’agira également de s’interroger sur la réception de ces musiques et sur leur rôle dans les mobilisations de l’époque.

Participants : Luis BRICEÑO, auteur - réalisateur et collectionneur d’oeuvres musicales de la solidarité internationale avec le Chili (Fonds BDIC) ; Javier RODRIGUEZ AEDO (Université Catholique du Chili/Université Paris 4 - IREMUS) historien et musicologue, spécialiste des musiques populaires chiliennes et de leur réception en Europe après 1973 ; et Rosalia MARTINEZ (Université Paris 8 Saint-Denis/Centre de Recherche en Ethnomusicologie LESC UMR 7186), spécialiste des musiques andines et qui reviendra sur l’histoire du groupe Karaxú.

Alors que les recherches portants sur les mouvements de solidarité internationale ne cessent de s’étoffer, il semble important de dresser une cartographie des archives et sources existantes en ce domaine, en France et à l’étranger. Ces mobilisations n’ayant pas toujours reposé sur des structures bien identifiées ni sur des relais institutionnels clairs, repérer les sources et archives disponibles reste une étape cruciale. La dimension transnationale de ces dynamiques rend d’autant plus complexe mais aussi central ce travail de repérage au-delà du seul cadre national.

Le séminaire est né de ce constat et souhaite développer une réflexion plus large à l’exemple du cas précis des actions de solidarité internationale survenues après le 11 septembre 1973 au Chili. La solidarité avec le Chili et avec les Chiliens exilés et victimes de la dictature est restée dans la mémoire collective comme un moment-clé dans l’histoire de ces mobilisations internationales. Il importe de revenir, au-delà des représentations mémorielles en partie figées, sur ce qui a pu contribuer à l’émergence d’une émotion, voire ferveur collective, et à sa traduction en des actions, des prises de paroles et des engagements très divers.

Etroitement lié à la campagne de collecte de témoignages et d’histoire orale lancée en 2014 par le Service audiovisuel de la BDIC autour du parcours des Chiliens exilés en Europe après 1973, le séminaire est dédié en 2015-2016 aux sources et archives audiovisuelles. La dimension visuelle et sonore fut de fait un élément central du processus de mobilisation et d’action de la solidarité internationale, contribuant à l’émergence d’une médiatisation et d’une production cinématographique, musicale, graphique et artistique indéfectiblement liées à ce combat et à cette époque, des années 1970 et 1980. Elle a en outre joué et joue encore un rôle essentiel dans la transmission mémorielle des mouvements de solidarité internationale.

Le séminaire souhaite ainsi contribuer à une meilleure (re)connaissance d’un patrimoine audio-visuel qu’il reste encore à mieux étudier et à valoriser. Pour ce faire, le séminaire a deux ambitions:

Etre un espace d’échanges, de rencontres et de dialogues entre différentes disciplines (histoire, science politique, sociologie, histoire de l’art, langue et civilisation, etc.). Il sera ouvert à tous : chercheurs, étudiants, témoins de l’époque, professionnels dans le champ audio-visuel et artistique (cinéaste, journaliste, musiciens, graphistes et peintres...).

Etablir une cartographie des différents lieux de conservation des archives (nationale et internationale) et de projets de collecte en cours.