vendredi 27 novembre 2009

Le Chili rassuré après une frayeur légale sur sa présence au Mondial

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
Rangers emmêle tout Photo PHOTOSPORT
Dans un communiqué diffusé par l'ANFP, la Fédération internationale (Fifa) lui avait donné 72 heures pour résoudre le problème: "Si la Fédération (chilienne) ne prend pas les mesures nécessaires, le cas sera soumis au Comité exécutif de la Fifa qui pourra décider de suspendre la Fédération chilienne de football". Un club chilien, les Rangers, avait saisi la justice ordinaire afin de contester un retrait de trois points au classement du championnat pour avoir aligné six joueurs étrangers - un de plus qu'autorisé - lors d'un match. Si la sanction était appliquée, il descendrait en deuxième division.

Le club a saisi un tribunal d'appel, qui a suspendu mercredi le retrait de points dans l'attente d'une décision sur le fond. L'ANFP assurant que la Fifa interdisait des procédures devant la justice civile, avait qualifié la situation de "très grave". "La Fifa peut exclure la Fédération (chilienne) de football. Si les Rangers ne retirent pas leur plainte, ils (la Fifa) vont nous demander de les exclure, car la Fifa ne peut pas exclure un club", avait décidé le président de l'ANFP Harold Mayne-Nicholls.

L'administrateur judiciaire des Rangers, Cristian Herrera, a affirmé dans la soirée que le retrait de la plainte serait effectif vendredi. "La prudence élémentaire commande de ne pas faire risquer à la sélection chilienne et au football chilien de ne pas participer au prochain Mondial", a-t-il déclaré sur la Radio Bio-Bio. Le Chili s'est qualifié pour la première fois depuis 1998 à une Coupe du monde. Le tirage au sort du Mondial-2010 aura lieu en fin de semaine prochaine au Cap, en Afrique du Sud.