jeudi 4 septembre 2014

4 SEPTEMBRE 1984 : ANDRÉ JARLAN MEURT À SANTIAGO, VICTIME DE LA POLICE DE PINOCHET

Nous, Olivier Bras et Nicolás Lasnibat, faisons cette démarche car l’histoire d’André Jarlan est devenue un trait d’union entre nous deux. Nous nous sommes rencontrés voilà quelques années chez des amis à Paris et nous avons rapidement évoqué l’histoire de ce prêtre français tué par un policier dans une banlieue de Santiago.

Son histoire nous touche profondément, pour des raisons différentes que nous exposons ci-dessous, et nous tenons à saluer la mémoire de cet homme.

Comme chaque année, des commémorations sont prévues à Santiago et dans ses environs pour honorer la mémoire d’André Jarlan.

Et à 13 000 km de distance, nous ne manquerons également pas de rendre hommage à cet homme parti aider ceux qui souffraient du régime de Pinochet et dont le nom s’est brutalement ajouté à la longue liste des victimes.

Olivier Bras et Nicolás Lasnibat