jeudi 28 mars 2013

CHILI: MICHELLE BACHELET À NOUVEAU CANDIDATE À LA PRÉSIDENCE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MICHELLE BACHELET ANNONCE À SES PARTISANS, LE 27 MARS 2013 À SANTIAGO, SA CANDIDATURE À LA PROCHAINE PRÉSIDENTIELLE AU CHILI. PHOTO HÉCTOR ARAVENA. 

« Nous devons vaincre l’inégalité au Chili. Cela doit être notre plus grande priorité », a-t-elle insisté, ajoutant que « vaincre l’inégalité pour arriver au développement est un travail énorme ».

Michelle Bachelet, 61 ans, médecin de formation, avait quitté ses fonctions en 2010 avec une popularité record. Elle n’avait pu immédiatement se représenter, la Constitution chilienne interdisant d’exercer deux mandats consécutifs.

Elle a exercé les fonctions de directrice exécutive de l’agence ONU Femmes depuis sa création en septembre 2010.

Selon un sondage réalisé il y a quelques mois, 53% des Chiliens sont favorables à un retour au pouvoir de l’ex-présidente.


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LA MAIRE DE SANTIAGO, CAROLINA TOHA, LUI A OFFICIELLEMENT SOUHAITÉ LA BIENVENUE, CONCLUANT SON MESSAGE EN DÉCLARANT « MERCI BEAUCOUP DE VOTRE DÉCISION ». PHOTO UPI
Mme Bachelet devra dans un premier temps affronter trois autres candidats de gauche dans des primaires le 30 juin, pour lesquelles elle apparaît d’ores et déjà comme la grande favorite.

A l’aéroport, Mme Bachelet a été accueillie par une trentaine de dirigeants politiques de la coalition d’opposition de centre gauche et une centaine de partisans, en majorité des femmes, scandant « On le sent, on le sent, Michelle président ».

La maire de Santiago, Carolina Toha, lui a officiellement souhaité la bienvenue, concluant son message en déclarant « merci beaucoup de votre décision ».

Chaleureuse et charismatique, Mme Bachelet jouit d’une popularité sans précédent au Chili, où elle a notamment beaucoup oeuvré pour la cause des femmes.