lundi 29 août 2011

CHILI: PIÑERA DEMANDE UN DIALOGUE CONSTRUCTIF AVEC LES ÉTUDIANTS


Les étudiants qui réclament une augmentation du budget et une meilleure qualité de l'enseignement public, ont accepté l'invitation de M. Piñera qui avait appelé vendredi à un dialogue "immédiat", après trois mois de manifestations et deux jours de grève nationale à l'initiative du plus grand syndicat du pays.

Maintenir la pression

"Le moment est venu de trouver des solutions, c'est pour cela que j'ai demandé un dialogue avec le gouvernement, le président, le Congrès, mais ce doit être un dialogue où il faudra mettre de la bonne volonté, constructif, qui vise des solutions", a déclaré dimanche M. Piñera qui avait jusqu'ici laissé le soin à ses ministres de dialoguer avec les représentants des protestataires.

Les organisations d'étudiants ont assuré qu'elles maintiendraient la pression et demandé au gouvernement de suspendre les projets de loi qu'il présente comme une solution du conflit, alors que les étudiants jugent ces mesures insuffisantes. Ils réclament un changement plus radical du système inégalitaire de l'éducation, hérité de la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990).